Participation citoyenne

« Pas dans ma cour! Et j’ai la cour large! » – Les gens   La Solution majuscule À l’époque où j’étais engagé dans une organisation visant la transition socioécologique, j’étais certain que la Solution se trouvait du côté des citoyens (et je mettais des majuscules partout.) Romantique, j’imaginais
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Un article paru récemment dans le  Journal Mobiles1 a retenu mon attention. Deux enseignants en science politique du Cégep de Saint-Hyacinthe, François-Olivier Chené et Marijo Demers, soulèvent l’idée d’ajouter le concept de « référendum d’initiative populaire » aux différents moyens existants pour stimuler le débat et la participation démocratique. Le point de
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
  Au Québec des milliers de personnes n’ont pas de réseau social les soutenant, n’ont pas d’argent et n’ont pas de chez soi. Issues de toutes les classes sociales, elles ont vécu une multiplication de ruptures, d’impasses et de difficultés propices à la dégradation des liens sociaux et dont
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
La participation des citoyens et des citoyennes à la vie municipale, est-ce seulement un rêve, une utopie?  NON, c’est de plus en plus une réalité souhaitable et concrète. Voici quelques exemples existants : Boucherville s’est dotée d’un Secrétariat à la participation citoyenne en 2011 dont la mission est de « Soutenir
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Citoyen : Dans l’Antiquité, personne qui jouissait du droit de cité. Aujourd’hui, personne jouissant des droits civils et politiques, et notamment du droit de vote, dans l’État dont il relève. « Le citoyen, c’est celui qui participe de son plein gré à la vie de l’État. Il partage avec ses concitoyens
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Lancement de la série Élections 2018 Le blogue est né le 1er avril 2015 en réaction aux mesures d’austérité (c’était quoi l’autre mot déjà?) du gouvernement libéral. Beaucoup d’instances et de structures qui travaillaient au développement des collectivités ont été drastiquement amputées, plusieurs, carrément rayées de la carte. Pour
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Nous glissons vers les échéances électorales au Québec, avec un peu plus d’enthousiasme en ce qui concerne l’Assemblée nationale qu’à l’égard des commissions scolaires. Je vois vos yeux étonnés, comme si je vous invitais à échanger une paparmane blanche contre une rose. OK, ce n’est pas le sujet le
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin