Néolibéralisme

Chantal Mouffe critique la « démocratie délibérative » (en référence à Habermas) comme masquant la dimension conflictuelle du politique et la dénonce comme porteuse d’une illusion consensuelle (L’illusion du consensus) qui sert d’abord les intérêts néolibéraux : comme si tous les intérêts pouvaient être servis par une approche pluraliste inclusive et
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Au moment où les négociations pour le renouvellement de la convention collective des employés des secteurs public et parapublic piétinent sous des propositions appauvrissantes pour le personnel et que les grèves et manifestations se succèdent, on annonce en grande pompe l’octroi d’une aide financière de 1, 3 milliard $
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Quand Obama fut élu, en pleine crise de 2008, je me suis dit qu’on allait enfin voir changer des choses, que le nouveau président saisirait l’occasion pour amorcer un virage. Mais il n’a pas pu, n’a pas voulu ou encore n’avait pas en main les outils nécessaires : au nom
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Le développement des collectivités est mis à mal par les politiques gouvernementales inspirées d’une vision qui restreint le rôle de l’État et les services publics et qui préfère s’en remettre au marché plutôt qu’à l’action collective pour assurer notre développement. L’exploitation minière tout près ou au cœur des villes
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin