Loi

Plus de 4 000 hectares de terres agricoles disparaissent chaque année au Québec. Dans la seule Communauté métropolitaine de Montréal, de 2007 à 2009, la zone agricole a perdu 826 hectares (l’équivalent de 1 543 terrains de football), alors qu’environ 21 000 hectares en zone blanche, inexploités, étaient disponibles
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin