Gabrielle van Durme

« J’entends le bruit sourd de la forêt qui pousse ». Je ne sais plus d’où vient cette phrase, mais elle me porte. Je sens une puissance inexorable dans le grondement grandissant de celles et ceux qui refusent la fatalité d’une société inéquitable. Certaines tendances fortes aujourd’hui vont à l’opposé de
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin