Fonds publics

L’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) nous apprend que les Groupes de médecine familiale (GMF) n’ont pas rempli leurs promesses malgré l’appui constant et répété des divers gouvernements et le financement public considérable accordé à ces cliniques médicales, en grande majorité privées. Est-ce vraiment surprenant quand on sait
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
On sait depuis longtemps que le corporatisme médical constitue un puissant frein au changement dans le réseau de la santé et des services sociaux. La surprotection des actes médicaux bloque le développement de pratiques novatrices chez les professionnels comme les pharmaciens, les infirmières ou les psychologues. Le pouvoir médical
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin