Maïa Poulin

Maia_Poulin

Portée par l’ultime conviction que la vie, notre vie, peut être celle que l’on choisit, j’ai tracé ma route. Contre vents et marées. Au terme d’une adolescence tourmentée dans un environnement qui ne présage pas trop d’études. J’ai retroussé mes manches et j’ai foncé. Me suis lancée sans rien dans les poches, comme pour mettre au défi cette fameuse conviction. Si c’était possible, je le saurais.

Si ma quête a été précoce, elle a portée fruit. Aujourd’hui, je suis exactement là où je le souhaite. J’ai le privilège d’observer l’ÊTRE dans toutes sa complexité. Intime et dans ses rapports à l’autre. C’est fascinant!

J’ai eu un parcours qui peut paraître sinueux. En fait, c’est un parcours exploratoire. J’ai d’abord fait mes études en administration des affaires pour me rendre compte que ça ne me collait pas. Je suis ensuite passée à la maîtrise en gestion du développement des coopératives et des collectivités de l’Université de Sherbrooke. J’ai fait un tour à l’international. Quelques années dans le développement économique. Une incursion dans le communautaire. Pour m’installer confortablement chez Niska. Un retour à l’économie sociale. Un paradigme qui s’est tatoué sur mon cœur. À l’arrêt, on ne peut se dire que chacun a sa place dans le développement de nos communautés, de nos territoires.

Ayant longtemps poursuivit ma route en solo, la notion de collectif revêtait alors de l’utopie. Et dire qu’accompagner des collectifs dans leurs démarches est devenu mon quotidien. Ma profession. Une passion surtout.

Ce qui me captive le plus dans ce boulot? La liberté! La liberté de donner le meilleur de moi, et de contribuer à ma mesure à quelque chose de tellement plus grand. Ça, ça a du sens. Pour une fille affirmée (qui a toujours quelque chose à dire!) un peu désinvolte, c’est parfait!

Abonnez-vous à cet auteur

Commentaires partagés sur Facebook

Tous les billets de Maïa Poulin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin