Gilles Gagnon

Gilles-Gagnon-2020

Gilles Gagnon! C’est moi. Désolé pour la photo. Je viens d’avoir 45 ans, il fait froid dehors et le monde me fait un peu grimacer.

C’est moi et, comme vous voyez, ce n’est pas juste moi.

Gilles Gagnon, c’est aussi aujourd’hui une famille, presque une PME de gestion quotidienne. Des obligations, des devoirs et un peu de bonheur.

Gilles Gagnon, c’est aussi les régions, le bois, la nature.

Oubliez le blogueur urbain et universitaire. Pour cela, changez de page!

Jadis citadin, je n’ai pas attendu la pandémie pour aller voir ailleurs.

Ville et école, j’ai assez donné.

10 ans de philosophie, je me suis repris un peu, ensuite, à l’aménagement du territoire.

Avant et pendant ma quête, j’ai beaucoup butiné. Études à l’étranger (ah, la Suisse…) ONG en environnement, conseil d’administration d’une réserve de biosphère, d’un organisme en développement, travail en de multiples régions et villes, Québec, New York, l’Ouest canadien. Mon leitmotiv a déjà été «Tout vivre pour tout saisir». Établi ici, mon noyau familial là-bas. Bref, aucunement un spécialiste, un vrai généraliste par défaut. Et, la question des racines qui me tracasse.

Aujourd’hui urbaniste et maintenant directeur général d’un village qui se débat pour rester sur la carte du monde.

Bref, un faux blogueur. Trop impliqué pour parler!

Mais bon, j’ai le collectif aux tripes. Comment habiter ensemble, comment faire un monde meilleur, des enfants meilleurs. Comment avancer d’un pas sans reculer de 45. Dans la vraie réalité. Dans la difficile réalité. Pourquoi et comment une communauté peut-elle vivre?

Bloguer alors? Peut-être plus dialoguer. Écouter. Échanger. Ne pas être seul.

Commentaires partagés sur Facebook

Tous les billets de Gilles Gagnon
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin