Série 5e anniversaire

Transition, transformation, décroissance. Peu importe le terme que l’on choisit pour exprimer sa vision, le constat est le même: nous devons modifier notre modèle de développement. Face à la crise environnementale qui nous guette, nous sentons enfin une plus grande impulsion de changement. La transition doit aussi être sociale
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Mise en garde: Ce billet 5e anniversaire est un essai-fiction, toute ressemblance avec des événements, situations ou des personnes réelles n’est pas totalement le fruit du hasard. Sa lecture peut provoquer du scepticisme, des désaccords, des critiques, de l’agacement, de l’indifférence, des idées de projet, de l’inquiétude, des réactions
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
La pertinence de la proximité, de la capacité d’agir, de prendre soin, de considérer la nature me semble avoir été vécues plus intimement, par plusieurs personnes, au cours des dernières semaines. Il s’agit hors de tout doute d’une opportunité à saisir pour nos collectivités.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
La crise climatique peut-elle créer de nouvelles conditions d’innovation dans l’action collective et un développement des communautés plus intégré et plus cohérent ? Peut-elle imposer aux acteurs du développement social un repositionnement les amenant à tenir compte de manière conséquente de la dimension écologique? Quelles sont les initiatives qui
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Est-ce que « nos années 20 » conduiront à des années 30 comme celles du siècle précédent? Si les crises sont souvent des moments propices aux transformations profondes, ce ne sont pas toujours des transformations « progressistes » : si le New Deal américain inspire encore aujourd’hui les promoteurs
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin