Lyse Brunet

Je ne comprends pas que ceux qui croient que le Québec devrait être un pays ne mettent pas tous leurs efforts à contribution pour y arriver, que les chefs politiques qui appuient cette idée la mettent au second plan quand il s’agit de coalition et qu’ils préfèrent se diviser
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Certes, il est évident que nous vivons un recul actuellement au Québec : abolition de plusieurs instances et mécanismes de concertation créés au cours des trois dernières décennies, des mémoires qui ne sont pas entendus par le gouvernement, des citoyens exclus de lieux de décision, on centralise, on fonctionnarise.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Le partage fait partie de nos vies quotidiennes, nous partageons nos joies, nos peines, nos corvées, nos repas, nos coups de coeur, nos colères, nos recettes, nos bonnes idées, notre temps, notre expertise, nos pratiques, nos savoirs, la liste est longue. On apprend aux enfants à partager tôt dans
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Six mois ont passé depuis mon 1er billet, c’est trop long. Je me suis nourrie de vos billets, toujours intéressants à lire. On écrit selon notre humeur du moment. Si je l’avais fait cet été, je vous aurais parlé de mon entrainement à la dérive insouciante (pas si facile
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Je vous salue tous, blogueurs et blogueuses, heureuse de faire partie de votre groupe. L’action collective a une longue histoire au Québec.  Elle nourrit nos convictions, nos gestes, nos passions.  J’ai écrit l’an dernier un article dans le cadre d’un numéro de la revue Le Philanthrope sur l’Impact collectif.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin