Lise Roy

Il n’y a pas de honte à éprouver des émotions et des sentiments, tout en étant capable de raisonner une décision. Au contraire, cela demande du courage. Il en faut pour s’engager dans la sphère politique.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Au lendemain de différents débats politiques, j’ai honte de ce que je vois.  Lorsque je regarde les politiciens, cette honte m’habite.  J’aurais aimé que l’on me parle de préoccupations concernant les changements climatiques, la lutte à la pauvreté, l’exclusion sociale, l’obsolescence programmée, la décroissance économique… et que l’on me
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Quoi de mieux qu’un Kasàlà pour louanger la démocratie en cette très intéressante période d’élection municipale.   Mais d’abord : Qu’est-ce qu’un Kasàlà ? Jean Kabuta le décrit ainsi dans son livre Le Kasalà : Une école de l’émerveillement paru aux Éditions Jouvence en 2016 :   « Art oratoire d’inspiration africaine, le kasàlà
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Je repense aux directives d’un de mes professeurs en communication : « Lise n’oublie jamais : sujet-verbe-complément. » Rien de plus simple et d’élémentaire me direz-vous? Eh bien, il me semble que non. Devant l’immense fenêtre de nos connaissances, nous faisons face à une banque incroyable d’informations. Le problème à mon avis, c’est
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Je me suis souvenue de la façon dont j’amorçais et j’expliquais le concept de la planification stratégique au début de la première Politique nationale de la ruralité lorsque j’étais agente de développement rural. Ce qui m’a toujours paru paradoxal, soit dit en passant, la réflexion demandée au local ne
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin