Gaëtan Daviau

Cherchez l’erreur… On veut davantage de ponts pour réduire les congestions de la circulation mais on manque cruellement de places de stationnements en ville… Est-ce normal que je ne comprenne pas? L’automobile et le Québec sont depuis longtemps un match parfait et nécessaire. Au début objet de luxe pour
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Par le hublot, j’aperçois des lacs à perte de vue. Des îlots d’épinettes réussissent à se faufiler parmi ceux-ci pour former un énorme patchwork naturel. C’est mon baptême de l’air. Nous atterrissons dans un peu plus de trente minutes à LG2. Bienvenue au Nouveau-Québec! Nous sommes en mai 1977.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
On sonne à la porte. Qui peut bien se présenter un vendredi soir à l’heure du souper? En ouvrant la porte, je découvre un vélo négligemment déposé par terre. Son propriétaire debout sur le seuil de notre porte me salue avec une poignée de main ferme. Je le reconnais
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Des cris de rage partout. Des jeunes qui fracassent les vitrines des magasins. La colère, qui guide les nombreux manifestants, devient vite hors contrôle. Des véhicules de police sont renversés. Bombes lacrymogènes, cailloux et bouteilles deviennent des projectiles dangereux. Même les kiosques à journaux n’y échappent pas, ils sont
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Small is beautiful. Le royaume de Ragnar Lodbrok (oui celui de la série Vikings a bien existé!) est une enclave du Nord aux dimensions fort modestes. Et pourtant. Le voilà maintenant qu’il nous montre la voie avec audace et initiative. La Suède remet en question ses façons de faire
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Les récentes données économiques nous informent à grand tapage médiatique que les Canadiens, par ricochet les Québécois, sont endettés à 160%. Vous avez bien lu! 160%! En clair, cela signifie que pour chaque dollar de revenu disponible pour les ménages canadiens, il existe une dette de 1,60$. Rien de
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Il n’y a plus de phares pour guider les navires dans la nuit… France. La mort du petit syrien Aylan devient une satire dans le Charlie Hebdo. Canada. Voilà qu’on remet en perspective le sort des réfugiés à cause de leur statut financier. Comme s’il fallait être obligatoirement pauvre pour
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin