Bernard Vachon

Les sondages sont nombreux, ici et ailleurs, exposant le désir de fuir la métropole pour vivre dans une ville petite ou moyenne ou carrément en milieu rural, rang ou village. Attractivité reconquise d’un côté, détérioration des cadres de vie de l’autre, telles que perçues et vécues par plusieurs. Ce
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Et si le télétravail et l’autonomie alimentaire formaient un tandem précurseur pour la reconquête et la revitalisation des régions et leurs territoires ruraux? La fable de Jean de La Fontaine, Le rat de ville et le rat des champs, pourrait alors donner lieu à cette version libre.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Cinq ans déjà que Nous.blogue vous propose des textes d’opinion et de réflexion sur divers sujets qui concernent nos collectivités et les actions des pouvoirs publics qui accompagnent leur évolution. Pour inaugurer la série «Nos années 20», voici un billet qui ose un regard prospectif sur la dynamique des territoires.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
On n’est plus condamné à vivre, créer, produire et travailler dans les grandes villes. C’est une bonne nouvelle. Et une chance à saisir pour diminuer la pression de croissance sur les agglomérations métropolitaines et le mouvement d’étalement urbain qui en découle.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Les années passées c’est un conte de Noël que je vous proposais en cette période des Fêtes de fin d’année. Aujourd’hui, c’est sous la forme d’une nouvelle que je vous transmets mes vœux d’un joyeux Noël et d’une bonne et douce année 2020.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Le 11 juillet dernier, l’Institut de la statistique du Québec dévoilait les perspectives démographiques pour la période allant de 2016 à 2066 pour l’ensemble du Québec et de 2016 à 2041 à l’échelle régionale. Les tableaux présentés révèlent notamment que la population du Québec va continuer de croître, que
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Le gouvernement Legault s’est engagé envers et contre tout à réaliser le projet d’un 3e lien routier à l’est de Québec pour décongestionner le trafic entre les deux rives. Le premier budget du gouvernement Legault accorde 325 millions$ pour des études de faisabilité de ce projet qui soulève plusieurs
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin