Ce qui m’inspire – Yves Fortin

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Personnellement, je ne crois plus que l’on puisse demander à ceux qui profitent le plus de ce système destructeur du vivant de mettre en place les mesures de décroissance qui mettraient fin à leurs privilèges et éviteraient la catastrophe. Tout indique que nous vivons déjà la fin de la civilisation thermo-industrielle et de l’État tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Ce déclin sera douloureux, source de conflits et s’accélérera dans la prochaine décennie. D’où l’urgence de créer un nouvel imaginaire collectif sans croissance sur les autres possibles dans un contexte de contraintes multiples.

Sans prétentions, encourager et contribuer à outiller les communautés locales à comprendre les mécanismes et phases du déclin, ici et ailleurs, et à s’organiser, créer pour faire face à l’absence d’un État ou plutôt d’États centraux en mesure d’offrir des services comme l’accès à l’eau, la justice, la sécurité intérieure et extérieure, etc.

Voici mon intention en contribuant à Nous.blogue.

Commentaires partagés sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin