Élections

Le texte d’Emiliano Arpin-Simonetti publié dans Le Devoir du 9 octobre et celui d’un collectif de maires et de préfets de régions parus le 13 octobre sont à l’origine de cette réflexion. On se souviendra par ailleurs que tout au long de sa campagne électorale, le chef de la
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Au lendemain de différents débats politiques, j’ai honte de ce que je vois.  Lorsque je regarde les politiciens, cette honte m’habite.  J’aurais aimé que l’on me parle de préoccupations concernant les changements climatiques, la lutte à la pauvreté, l’exclusion sociale, l’obsolescence programmée, la décroissance économique… et que l’on me
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Les élections 2018 approchent. Avec les élections à date fixe, la campagne est déjà amorcée. Les médias rapportent chaque semaine le départ de parlementaires.  Plusieurs mouvements sociaux, environnementaux et autres publient leurs propositions en vue de la campagne électorale. Même au plan local, on commence à recevoir les sollicitations
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
(…) Cochez oui, cochez non Nom, prénom, quelles sont vos opinions Sur la guerre, le mariage, les grandes questions (…) C’que j’ai comme crainte ou comme espoir Vous ne voulez pas vraiment l’savoir J’peux pas classer mes émotions En petites piles de oui pis d’non (…) Paul Piché, Pierre
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Lancement de la série Élections 2018 Le blogue est né le 1er avril 2015 en réaction aux mesures d’austérité (c’était quoi l’autre mot déjà?) du gouvernement libéral. Beaucoup d’instances et de structures qui travaillaient au développement des collectivités ont été drastiquement amputées, plusieurs, carrément rayées de la carte. Pour
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Nous glissons vers les échéances électorales au Québec, avec un peu plus d’enthousiasme en ce qui concerne l’Assemblée nationale qu’à l’égard des commissions scolaires. Je vois vos yeux étonnés, comme si je vous invitais à échanger une paparmane blanche contre une rose. OK, ce n’est pas le sujet le
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin