Bonne année 2020 en santé pour nos collectivités!

Chers vous,

Une nouvelle année et une nouvelle décennie commencent. Je vous souhaite une bonne année. Au top de la liste, bien évidemment, la santé pour vous et ceux qui vous sont chers. Ce souhait n’est jamais de trop. On parle de santé physique, santé psychologique, santé financière, santé au travail, etc. Et si on parlait de santé collective? Ça serait quoi une année en santé pour nos collectivités?

C’est parti pour mes vœux pour nos collectivités. Je vous laisse, amis lecteurs, compléter la liste…

1. Honorez votre histoire

Notre histoire nous forge, elle façonne notre identité. Honorer son histoire c’est célébrer les grands moments de nos communautés et accepter les moments plus douloureux tout en restant optimiste et confiant face à l’avenir.

Je souhaiterais ici honorer la mémoire d’un des contributeurs à ce blogue, un des bâtisseurs du Québec contemporain, monsieur Claude Béland, un homme engagé, authentique, animé par la volonté de bâtir une meilleure société et d’en faire plus pour les québécois et québécoises.

2. Assumez vos valeurs

Je vous souhaite de vous rappeler vos valeurs. Ce mot qui unit et divise. Les valeurs restent votre charte. C’est ce qui guide votre action et ce qui reste quand tout s’écroule. Rappelez-vous vos valeurs, (re)visitez-les (c’est nécessaire parfois) et accrochez-vous à elles au besoin, mais restez cohérents!

Un exemple pour moi d’une municipalité alignée avec ses valeurs et qui se montre visionnaire? Baie-Saint-Paul! Le développement durable est au cœur de sa mission et oriente clairement ses projets de développement.

« Assurer le maintien et le développement d’un milieu de vie agréable et dynamique par la qualité de services aux citoyens, qu’il s’agisse de personnes physiques ou corporatives, tout en préservant le patrimoine, l’environnement, la beauté naturelle maintenant et pour les générations futures, en favorisant l’épanouissement des arts, de la culture, des activités récréotouristiques et la diversification économique afin de pouvoir positionner Baie-Saint-Paul comme un des endroits privilégiés du Québec pour vivre, travailler, créer, faire des affaires, prendre des vacances ou se divertir. »

3. Restez ouvert et bienveillant

Je vous souhaite une communauté ouverte et bienveillante. Une communauté qui bouge économiquement, socialement, culturellement. Un milieu qui vous permet de vous épanouir, qui offre un projet collectif rassembleur et qui vous rend fier! Une communauté qui embrasse tout le monde et ne laisse personne de côtés, en particulier les plus fragiles et les plus vulnérables.  Chacun a son rôle à jouer pour tisser des communautés solidaires et je vous souhaite donc cette année de vous engager (ou de renouveler votre engagement) en ce sens. Cela peut être du bénévolat ou veiller à ceux qui vous entoure : un voisin âgé, une personne isolée etc. Je me souviens alors que je préparais l’examen de citoyenneté avoir trouvé intéressant que parmi nos devoirs de citoyens se trouvait celui de s’impliquer dans sa communauté. Pour celles et ceux qui n’ont jamais eu à lire ce guide, voici un petit extrait :

«Au Canada, les droits s’accompagnent de responsabilités, notamment les suivantes : Offrir de l’aide aux membres de la communauté – Des millions de bénévoles donnent de leur temps aux autres sans être payés pour ce faire, que ce soit en aidant des personnes dans le besoin, en prêtant main-forte à l’école de leur enfant, en travaillant dans une banque d’alimentation ou un autre organisme de bienfaisance, ou en encourageant les nouveaux arrivants à s’intégrer. Le bénévolat est un excellent moyen d’acquérir des compétences utiles et de se faire des amis et des relations.»1

En fait, je vous souhaite simplement d’aller à la rencontre de l’autre, si possible cet autre que vous comprenez le moins.

4. Soutenez l’économie locale

Je vous souhaite une économie locale prospère! Saviez-vous que l’Ontario et le Québec sont les provinces qui dénombrent le plus d’entreprises? La majorité de celles-ci sont de très petites entreprises (95 %) et 70 % des canadiens travaillent pour celles-ci2. C’est donc que l’économie repose beaucoup sur des entrepreneurs locaux. Soutenir l’économie locale en tant que consommateurs et en tant que décideur c’est aussi réaffirmer son appartenance.

Enfin, je souhaite une économie durable, qui tienne compte de l’environnement et des besoins des générations futures. En ce sens, l’économie sociale est pour moi un modèle équilibré. Je vous invite, quand vous le pouvez, à soutenir les entreprises d’économie sociale de votre secteur. Pour découvrir les entreprises d’économie sociale près de chez vous, visitez le site du Chantier de l’économie sociale.

5. Enfin, sortez de votre zone de confort!

C’est aussi ça avancer. Se laisser bousculer, se remettre en question, s’exposer à de nouveaux défis. Après la phase d’inconfort, je vous assure que suivra celle du plaisir et de la liberté!

Je vous souhaite une bonne année 2020, toute en liberté!


Crédit photo: Québec Original

1. Découvrir le Canada – Les droits et responsabilités liés à la citoyenneté, Gouvernement du Canada. www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/organisation/publications-guides/decouvrir-canada/lisez-ligne/droits-responsabilites-citoyennete.html

2. Les PME canadiennes, des moteurs essentiels au développement de l’économie d’ici, Entrepreneuriat Québec. www.entrepreneuriat-quebec.com/les-pme-canadiennes-des-moteurs-essentiels-au-developpement-de-leconomie-dici/

Commentaires partagés sur Facebook

commentaires

2 Commentaires

  1. Merci de ces bons vœux Maryline! Je nous souhaite une année pétillante, généreuse, enthousiasmante, forte de ce que nous avons de meilleur!

Commentaires si vous n'avez pas de compte Facebook

Votre commentaire

Maryline Nkoa
Maryline Nkoa