Journée internationale des femmes 2018

 

Bon matin mon loup,

Je suis allée te déposer au CPE ce matin et j’ai allumé la radio. On y parlait de la journée internationale des femmes et j’ai eu envie de t’écrire cette lettre.

Tu as presque 3 ans, tes meilleures amies sont deux magnifiques petites filles. Quand tu les vois arriver, vous vous serrez fort dans vos bras et allez jouer ensemble. Tu ne fais pas de différence entre les sexes ou la couleur de la peau, vous êtes juste heureux de vous retrouver. Et je vais tout faire pour que cette perception grandisse avec toi, qu’elle continue de se construire sur ce sentiment de respect et d’amitié qui ne fait que s’allumer comme une petite lueur pour le moment.

Quand tu étais dans mon ventre et que j’ai appris que tu étais un petit garçon, on m’a dit que j’étais chanceuse d’attendre un petit garçon. Tu sais pourquoi? Parce que parfois, être une fille c’est compliqué, parce que parfois, c’est difficile.

Moi, je trouve que c’est une énorme chance et aussi une grande responsabilité d’avoir un garçon. Parce que souvent, ce sont les garçons qui rendent la vie difficile aux filles. Parce qu’on a oublié de leur montrer des choses très très importantes.

Alors, mon amour, je veux que ton père et moi, on te les montre, ces choses très très importantes. On t’aime très fort mon loup et on te le dit souvent, on te le démontre aussi, tout le temps parce qu’on aime ça (vraiment beaucoup), mais aussi, pour que tu saches à quel point c’est important et que tu sois capable, à ton tour, de prendre soin des autres et d’aimer. On t’encourage dans tes intérêts, tes curiosités, quels qu’ils soient, parce qu’on veut que tu saches que tu peux être ce que tu veux; des fois un super héros, des fois une princesse, des fois un chef, des fois non, et que tout ça, ça fait partie de qui tu es. Parce que si tu es un petit garçon qui est fort à l’intérieur, tu vas être bien avec les autres et surtout tu vas être plus heureux (tu sais, c’est très très important pour nous). Mais, tu sais ce qui est encore plus beau là-dedans? Tu vas faire en sorte que l’on vit toutes et tous dans un monde meilleur, plus juste, plus équitable.

Ce sont des mots difficiles à comprendre pour toi maintenant, mais sache, mon chaton, que tout ce que je viens de t’écrire, tu le sais déjà à l’intérieur de toi. Je le vois à tous les jours, quand tu me donnes un bec quand je me suis fait un bobo, quand tu viens me donner une partie de ta collation pour me faire un cadeau ou que tu me parles de ton amie qui s’est fait gronder à la garderie. On appelle ça de l’empathie, tu sais. À mon avis, c’est une des clefs importantes.

La vérité, c’est que je ne suis pas certaine que nous allons y arriver ton père et moi, parce qu’en grandissant, tu vas être influencé par d’autres personnes. Mais nous allons essayer très très fort. Parce que c’est important pour toi, pour nous, mais aussi pour la société dans laquelle on vit. C’est important parce qu’il faut que ça cesse, il faut que les petites filles et les petits garçons aient les mêmes chances et puissent grandir en toute sécurité. Il faut que tout le monde puisse être ce qu’il veut, s’exprimer à sa façon et prendre soin les uns les autres. Il y a encore beaucoup de chemin à faire, on n’y est pas encore arrivé.

Et tu sais quoi mon loup? Le futur, mon amour, c’est toi.

 

Ta maman qui t’aime très fort xxxxxxxxx à l’infini <3

 

 

 

 

Commentaires partagés sur Facebook

commentaires

1 Commentaires

Commentaires si vous n'avez pas de compte Facebook

Votre commentaire

Marie-Denise Prud'Homme
Marie-Denise Prud'Homme