Selon le très scientifique horoscope chinois, 2016 est l’année du singe. Animal jovial et dynamique, l’envers de la médaille est qu’il est aussi imprévisible et impulsif, prenant des décisions à tous vents, sans grande réflexion. Sous son influence, il me semble que le vent souffle déjà dans cette direction, nous apportant son lot de singeries collectives. Des drôles et des moins drôles. Histoire d’amener un peu de légèreté dans la lourdeur actuelle, j’ai décidé de vous en partager quelques unes qui sont passées dans mon radar.

Ceux que nous aurions préféré ne pas entendre

Maxime Bernier, aspirant à la chefferie du Parti Conservateur, lors d’une entrevue, qui assume pleinement choisir Radio-X plutôt que Radio-Canada :

Radio X « va beaucoup plus avec ma philosophie politique ».

–  Maxime Bernier

Hmm… des choix collectifs inspirés par la philosophie de radio X?

*Note à mes lecteurs : je voulais mettre ici une citation de certains animateurs de Radio X pour appuyer mon propos. J’en suis incapable, c’est trop gros, trop laid pour que je reproduise ici ce genre de propos.

La réaction de notre premier ministre sur le commentaire de la ministre Thériault sur le féminisme dans une entrevue au Devoir le 3 mars dernier, et je cite :

« Ce n’est pas un débat utile pour moi ».

–  Philippe Couillard

Provenant du chef d’orchestre de notre belle ère d’austérité… oups… excusez-moi, de rigueur budgétaire… euh…  je veux dire prospérité…, ce n’est quand même pas si étonnant que cela. En effet, une recherche fort intéressante menée par l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS)en février 2015 démontre que les mesures de relance économique en infrastructures a grandement favorisé les hommes alors que les mesures d’austérité ont touché majoritairement les services publics, pénalisant les femmes.

Bon, pour une fois, on peut dire que les babines suivent les bottines, malheureusement.

Ce que nous aimerions voir plus

Un site a donné dans la singerie agréable en nous permettant de « trompetter » Donald Trump. Allez-y gaiement, ça fait du bien! 102 034 172 personnes l’avaient fait lors de mon passage.

Ce qui a été dit et qui nous a fait rire

Le maire de Saguenay, Jean Temblay, nous comble encore de ses répliques savoureuses :

« Il y en a qui sont à gauche d’autres à droite, moi je préfère être au-dessus. »

« La prostitution, le nudisme pis la pédophilie pis tout c’te monde-là. Voyons donc… »

–  Jean Tremblay
Maire de Saguenay

C’est vrai que c’est mêlant…

Pour conclure

Je vous invite, si le cœur vous en dit, à partager avec moi des singeries qui vous font rire ou pleurer dans les mois qui viennent, histoire d’avoir un peu de plaisir! Si j’en ai suffisamment, je vous promets de vous les partager dans un autre billet!


1 Eve-Lyne Couturier et Simon Tremblay-Pépin, 2015, Les mesures d’austérité et les femmes : analyse des documents budgétaires depuis novembre 2008, Institut de recherche et d’informations socio-économiques.

Commentaires partagés sur Facebook

commentaires

Commentaires si vous n'avez pas de compte Facebook

Votre commentaire

Marie-Denise Prud'Homme
Marie-Denise Prud'Homme