Il y a un an déjà que Nous.blogue existe.

Un an que des motivées et motivés de partout à travers le Québec, interpellé(e)s par les bouleversements dans le paysage du développement collectif, ont voulu se donner un espace pour réfléchir, communiquer, aller plus loin. Un an que des convaincus et convaincues ont eu envie de s’unir pour décliner, observer et comprendre les différents visages de l’action collective. Un an, donc, que cet espace libre et appartenant à sa communauté a vu le jour.

En un an, on a fait bien du chemin. Les billets s’écrivent, se publient et se partagent. La communauté des blogueurs et des blogueuses s’élargit et se diversifie. Mais c’est dans l’ADN des porteurs et porteuses de l’action collective de toujours vouloir aller plus loin. De se remettre en question pour se faire avancer. De vouloir se lancer dans de nouveaux projets.

Dans cette optique, Nous.blogue lance dès la semaine prochaine sa première série thématique. Chaque semaine pendant six semaines, nous publierons, en plus des billets réguliers, des publications qui vous parleront de dialogue.

Parler de dialogue peut sembler un exercice de l’esprit plus qu’une démarche concrète : se parler de se parler, c’est un peu redondant! Pourtant, c’est notre espoir et notre conviction que de porter un regard sur l’état du dialogue au Québec est à la fois essentiel et porteur d’actions futures. D’une part, on peut avoir l’impression que les lieux d’expression libres pullulent, que les nouvelles technologies tentent d’apporter un vent nouveau à la citoyenneté et que les mobilisations citoyennes reprennent les espaces publics. Mais d’autre part, certains se sentent impuissants face à un gouvernement qui encadre, réduit et gère les espaces politiques. Les inégalités sociales s’agrandissent, enfermant chacun dans sa réalité propre. Et la peur se fait un chemin dans nos têtes (et nos politiques), nous éloignant de cet « autre » qu’on ne comprend pas bien. Où se situe donc le dialogue dans ce contexte?

Et qu’est-ce qu’on en entend, exactement, par dialogue? C’est justement dans le but de répondre à cette question que la série est lancée. Qu’on parle de dialogue social, public, collectif ou citoyen, l’idée est de se questionner, dans les prochaines semaines, sur la façon dont les différentes composantes d’une société interagissent et échangent, pour agir ensemble. Les blogueurs et blogueuses se pencheront sur les lieux, l’état, les dimensions, les modalités, les pratiques et les contenus de ce(s) dialogue(s).

Une belle façon de célébrer sa première année de vie, mais aussi une façon pour Nous.blogue de se positionner, dans le futur, comme instrument ou partie prenante de ce dialogue!

Encore une fois, joyeux anniversaire à tous les blogueurs et les blogueuses! Merci de vos réflexions de grande qualité et de votre implication. Et merci à nos lecteurs et lectrices de contribuer à faire vivre cet espace nécessaire.

Myriam Thériault
Coordonnatrice de Nous.blogue

Commentaires partagés sur Facebook

commentaires

Commentaires si vous n'avez pas de compte Facebook

Votre commentaire Required fields are marked *

Myriam Thériault
Myriam Thériault

Je m’appelle Myriam Thériault, et depuis que j’ai quitté ma Côte-Nord natale, mes études en développement social et développement territorial m’ont amenée à voir les quatre coins du Québec, notamment chez Communagir, à Montréal, pout aboutir comme travailleuse autonome à Québec. Dans les dernières années, je suis passionnée par l’idée de faire un pont entre les différents types de savoirs (d’expérience, pratiques, scientifiques) et contribuer bien modestement à l’avancement du développement collectif par l’ancrage concret de la recherche universitaire! Comme blogueuse, je souhaite vous partager mes lectures et mes trouvailles, avec toujours la même question derrière la tête : comment ça peut parler aux praticiens, aux citoyens, aux acteurs du développement collectif dans les changements qu’ils vivent actuellement?