Identité culturelle

19 février 2016
L’abandon tranquille premium
Comme il est paisible! C’est un peuple tranquille. Même quand il fait la révolution, elle est à son image : tranquille. On le dépouille désormais, un à un des fruits de cette révolution. Mais il ne proteste guère. Il laisse faire. Il ne veut pas d’histoire. Alors d’autres écrivent son histoire à sa place. Il ne se plaint pas. Il parle peu. À quoi bon! De toute manière, on ne le comprend pas toujours – de moins en moins. C’est qu’il s’entête à parler une langue étrange sur ce continent.
premium
Dominique De Pasquale