Karine Otis

Karine Otis

28 mars 2018
Pavons la voie! premium
L’histoire d’une mobilisation régionale réussie sur la Côte-Nord Il n’y a pas si longtemps, la région de la Côte-Nord a réussi un tour de force : faire front commun pour désenclaver son territoire en réclamant la réalisation de deux projets routiers essentiels à son développement, soit l’achèvement de la route 138 en Basse-Côte-Nord et la construction […]
premium
Karine Otis
20 décembre 2017
Pourquoi j’ai fait baptiser mon fils premium
À notre époque, la religion chrétienne n’a pas vraiment la cote, nous le savons tous. Il y déjà longtemps qu’elle a été remplacée par d’autres cultes comme l’avancement scientifique, économique et technologique. Qui plus est, le rejet massif de l’Église par les Québécois caractérise notre société depuis la Révolution tranquille. N’empêche, chaque Noël, je me […]
premium
Karine Otis
6 septembre 2017
Au secours ! L’immigration à la rescousse de nos régions premium
Les statistiques du Québec prévoient que la Côte-Nord est l’une des deux régions (avec celle de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine) dont la population va diminuer au cours des prochaines années. En fait, c’est déjà le cas. En 2015-2016, la Côte-Nord a vu son solde migratoire (entrants moins sortants) s’aggraver, avec -1 479 personnes. À cela s’ajoute le taux d’accroissement naturel, qui lui fait référence au rapport entre les naissances et les décès. Là aussi, le portrait n’est pas très encourageant; la MRC de Manicouagan a conclue l’année 2016 avec un solde net de -8 individus.
premium
Karine Otis
13 juillet 2016
Le développement collectif, une responsabilité individuelle avant tout! premium
Dans son édition de juillet, le magazine l’Actualité fournit une intéressante donnée de Statistique Canada, selon laquelle les Québécois sont moins susceptibles que les autres Canadiens d’entretenir des relations d’entraide avec leur voisinage immédiat. Bizarre non?
premium
Karine Otis
La nouvelle gouvernance régionale ou comment renaître de nos cendres… premium
Avouons-le, bien que les CRÉ aient fait certaines bonnes choses (dont de nombreux diagnostics et exercices de planification stratégique régionale), elles avaient de gros défauts, comme celui de ne pas être en mesure de venir à bout des guerres de clochers intrarégionales. On l'a entendu sur tous les toits : « L'abolition des CRÉ va accroître les dissensions régionales et affaiblir les régions! ». Dans les faits, cela ne change rien à la situation antérieure. Absolument rien.
premium
Karine Otis
20 avril 2016
Le dialogue, c’est bâtir sur nos divergences! premium
Bien qu’il s’agisse d’une démarche constructive, le dialogue n’est pas sans provoquer le débat, les valeurs, la subjectivité et les sentiments, voire les préjugés et les stéréotypes. Il me semble assez évident que la rapidité avec laquelle nous communiquons désormais avec les autres a réduit grandement la qualité de nos échanges.
premium
Karine Otis